Recherches - Le site du département Arts/Danse

Le site du département Arts/Danse



 

Recherches

photo : Philippe Guisgand

 

Tant par les approches esthétiques que par l'étude des dispositifs ou l'observation des processus et des pratiques mises en œuvre, les chercheurs en art du Centre d'Etude des Arts Contemporains (CEAC - EA 3587) essaient – dans les multiples cas où les arts se confrontent – de cerner le dynamisme et le degré de porosité respectifs des disciplines considérées. Dans le domaine de la danse particulièrement, on cherche à mieux comprendre comment ces arts s'attirent, s'élancent, cohabitent, mais aussi en quelle façon ils s'altèrent, se transforment ou au contraire résistent en se fréquentant. Œuvrer à cet horizon en partant d'un domaine artistique désigné pour travailler de concert avec d'autres suppose, au préalable, une réflexion sur ce qui lie les chercheurs au sein même de leur « discipline ». Ce socle commun peut s'énoncer en trois injonctions :            

Chercher en  danse :

La pensée est appréhendée comme une pratique, sans séparation entre le conçu et le vécu. Aussi l'enjeu de notre démarche est de développer une nouvelle pratique pour la recherche qui se fonde sur le corporel. Chercheurs en  danse, nous plaçons au centre de nos démarches le concept de corporéité. C'est donc par le double jeu de l'immersion et de la distanciation que seront abordées ces recherches : immersion d'un corps source d'informations et véritable "base de données" de nos explorations du monde ; distanciation nécessaire de l'objet et de sa conscience pour enclencher un acte réflexif. Immersion et distanciation esquissent ainsi un effacement des frontières classiques entre pratique et théorie, actes et pensées, recherche artistique et recherche universitaire.  

Mettre en commun :

Si notre point de départ est fréquemment expérientiel, la recherche ne peut trouver son aboutissement qu'à l'horizon d'un « sentir ensemble ». C'est pourquoi toute étude esthétique nous apparaît comme politique dans la mesure où elle s'articule à cette mise en commun. Par ailleurs, l'approche pluridisciplinaire et le questionnement sur le dialogue entre les arts ne constituent pas la finalité de la démarche, mais un passage vers la formulation d'une expérience de la réalité sociale. Chercher une transformation du réel à travers une approche sensible du monde constitue un effort de rationalisation esthétique ; c'est aussi une démarche philosophique et un acte politique.

(S') Ouvrir :

Voix, textes, musiques ou encore images cohabitent dans la danse, créant une altérité que cet art - au delà du mouvement - prend en compte pour se redéfinir constamment. Cet "autre" de la danse nous autorise à entreprendre des recherches individuelles, qu'elles soient ou non transdisciplinaires, mais également des projets collectifs. Ces derniers peuvent concerner toutes les disciplines au CEAC dans un travail "du dedans" d'un processus, d'un objet d'étude, d'une œuvre ; mais aussi "du dehors", dans un regard pluriel sur un objet singulier.